Que vous soyez en vacances ou que vous soyez un « *cul-salé », connaissez-vous réellement les îles de Charente-Maritime ?

D’ailleurs savez-vous que le département est celui de France qui compte le plus grand nombre d’îles, juste derrière la Bretagne ?

Et qu’elles ont toutes des charmes particuliers… tout en étant très différentes ?

*Ashteure allons découvrir tout cela grâce à cet article !

Combien y a-t-il d’îles en Charente-Maritime ?

Comme je vous en ai fait part lors de l’introduction, la Charente-Maritime compte un grand nombre d’îles !

C’est d’ailleurs le département de France qui en accueille le plus, juste derrière la région de Bretagne…
Aussi bien en terme de superficie, en comparaison de la taille globale du département qu’en terme de nombre global !

Vous pourrez ainsi flâner et découvrir pas moins de 5 îles !
Dont une quasi inconnue, même des locaux…

L’île d’Oléron

Tout d’abord, impossible de parler de l’île d’Oléron, sans préciser qu’il s’agit de la seconde plus grande île métropolitaine, après la Corse !
Même si elle reste tout de même 40 fois plus petite que l’île de Beauté !

Avec une superficie de près de 170 km², elle s’étend sur 30 km en longueur pour seulement 8 km de large à son maximum !

Et ce n’est pas qu’une ville « estivale », puisque c’est celle de Charente-Maritime qui se trouve être la plus habitée à l’année…

C’est ainsi que vous trouverez aisément dans l’île de nombreux restaurants et bars, mais aussi plusieurs centres de vacances, campings…
Sans oublier un grand centre aquatique !

L'île d'Oléron vue du ciel

L’île d’Oléron vue du ciel (photo prise par un satellite)

Les 4 lieux à ne pas louper sur Oléron

Je vais commencer par le village du Château d’Oléron et sa citadelle qui est magnifique et hors du temps !
C’est d’ailleurs un lieu qui fait amplement partie de l’histoire de Charente-Maritime
Vous le verrez, c’est vraiment une balade très agréable.

En effet, vous pourrez parcourir entièrement la citadelle, aussi bien dans ces « entrailles » qu’en extérieur.
Et vous aurez une vue constante sur la côte…

D’ailleurs vous pourrez même y apercevoir au loin La Rochelle et la plupart des villes côtières de Charente-Maritime !
Et si vous avez encore des forces, vous pourrez même y découvrir le port et ses nombreuses cabanes d’*eùtràe…
Pour ma part j’adore m’arrêter dans ce village pour y déguster une bonne glace ou boire un verre bien mérité !

Aperçu de la citadelle du Château d'Oléron

Un bref aperçu de la citadelle du Château d’Oléron, depuis le port !

Ensuite je vous recommande de visiter le port de la Cotinière !

D’ailleurs, il s’agit du plus grand port de pêche du département, classé au 8ème rang national !

Malgré ce classement, vous serez certainement surpris par la taille humaine qu’a gardé ce lieux…
En effet, vous y trouverez plusieurs bateaux de pêche plutôt au look d’antan, avec entre autres beaucoup de couleurs !

Et maintenant si vous êtes fatigué, il vous suffit d’aller faire un tour en train touristique !
Qui se situe à Saint-Trojan les Bains et qui vous permettra de découvrir une grande partie de l’île sans effort !

Et pour terminer, il faudra impérativement vous rendre au phare de Chassiron…
Qui se situe à l’extrémité nord de l’île. C’est donc le lieu le plus éloigné du continent…
Mais certainement un des plus surprenant de l’île!

Et si vous avez le courage de grimper les 224 marches, vous aurez un panorama formidable grâce à la hauteur de plus de 40 mètres !

Le Phare de Chassiron, situé à l'extrême nord de l'île d'Oléron

Le Phare de Chassiron sur l’île d’Oléron

Crédit photo : Dimis [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Que faire sur l’île d’Oléron

Cette île étant étroitement liée à la nature et à la mer, les principales activités se concentrent sur les balades en vélo et les « excursions » en bord de mer et dans une des nombreuses forêts que compte l’île !

D’ailleurs, savez-vous qu’il s’agit de l’île de Charente-Maritime qui compte la plus grande superficie boisée, avec près de 20% de sa superficie couverte par les Pins !

Et vous ne serez pas en reste avec les 160 km de pistes cyclables ! Qui vous permettront de parcourir entièrement l’île.
Ensuite c’est un lieu particulièrement agréable pour pratiquer la *pàeche à pied, notamment au sud de l’île !

Enfin si vous aimez les sports maritimes, vous serez enchanté car il est facile d’y faire du surf grâce à ses nombreuses plages océanes.

Et puis si vous êtes fans des produits de la mer, il vous sera facile d’acheter des huîtres directement auprès des producteurs locaux.

Et oui, on reste dans la capitale française de l’huitre et la fameuse appellation Marennes-Oléron !

Mais bien entendu vous pourrez également vous régalez de tous les produits de la mer, comme les moules, les bigorneaux, etc…

Pour finaliser, je tiens à vous rappeler qu’il s’agit d’une rapide présentation et que je détaillerai *Olerun lors d’un prochain article…

Une série de cabanes d'ostréiculteurs, dans un des ports de l'île d'Oléron

Cabanes d’ostréiculteurs sur l’île d’Oléron

Crédit photo : Nataloche [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

L’île de Ré

Pour commencer impossible de ne pas parler de l’île de Ré comme étant « Ré la Blanche » !
En effet, il s’agit certainement de l’île qui comptabilise le plus grand taux d’ensoleillement à l’année, de toute la Charente-Maritime !

Et en plus il s’agit certainement de l’île la plus réputée du département, aussi bien au niveau national qu’à l’étranger…

Vous le savez peut-être déjà mais l’*Ile de Rét représente le rêve idéal de vacances pour beaucoup de *baignassouts !

Mais pour bénéficier des charmes de cette « archipel », vous allez devoir emprunter un pont (comme sur l’île d’Oléron)…
Mais cette fois-ci le passage sera payant…
Et je dois même vous avouer qu’en été il n’est pas rare d’avoir des bouchons.
Et oui, l’île de Ré, ça se mérite !

Le pont de l'île de Ré

Le magnifique Pont de L’île de Ré

Crédit photo : JP.GUYOMARD [CC BY 3.0], via Wikimedia Commons

C’est l’île où vous rencontrerez le plus grand nombre de paysages et de villages classés monuments historiques ou plus beaux villages de France !

Il sera ainsi très facile de passer d’un paysage côtier avec des falaises à un paysage de village typique charentais… et à de trésors d’architecture locale…

Mais c’est également une île où les vrais rhétais sont de moins en moins nombreux à pouvoir y vivre…
Tout simplement car le prix de l’immobilier, entre autre des locations à l’année, a grimpé de manière spectaculaire ces derniers temps…

Bien entendu, vous pourrez aisément y passer d’agréables congés, avec un important nombre de restaurants et de bars…
Sans oublier de nombreuses infrastructures d’hébergements. Qui vont du simple camping jusqu’à l’hôtel-SPA de 5 étoiles !

*Ashteure passons aux fabuleux charmes de cette incroyable et surprenante île !

L'île de Ré avec une photo aérienne

L’île de Ré vue du ciel.

Crédit photo : Zassenhaus [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Que faire sur l’île de Ré

Comme la majorité des îles du territoire, vous serez au paradis du vélo, de la mer, et de la nature !
J’adore ainsi prendre mon vélo en empruntant une des nombreuses pistes cyclable, afin de me rendre d’un village à l’autre.

Et vous le verrez, vous serez toujours en bord de *maer… et quand ce ne sera pas le cas vous aurez la chance de vous trouver au milieu des marais salants !

Bien entendu, flâner sur la plage se trouve être une des activités préférés quant vous êtes sur Ré.
Sans bien sur oublier la pêche à pied, les dégustations de fruits de mer…
Et tout les charmes afférant à une île !

Enfin, n’oubliez pas de visiter les nombreux villages de l’île qui regorgent tous de différents trésors.
Notamment en centre-ville, avec leurs ports, leurs architectures si spécifique et magnifique.
Et leur *venelles.

Je vous recommande de ne pas louper plusieurs villages, notamment Saint-Martin de Ré…

Ce village a littéralement été bâtit autours de remparts construits par Vauban.
Son charme est donc très particuliers et amène un côté hors du temps.

Mais n’oubliez pas également de vous rendre à Ars en ré, qui vous offrira un surprenant spectacle grâce à son clocher d’église à la couleur noire !

Eglise d'Ars en Ré

L’église d’Ars en Ré

Et bien sur, si vous êtes fan de sports nautiques, vous allez être comblé.
Car l’île compte de nombreuses plages…

Certaines sont « très calme » et ont toujours de l’eau même à marée basse (comme à Rivedoux), alors que d’autres sont totalement sauvages et vous offriront de jolies vagues !

Bon, je suis conscient que ma présentation est très rapide, mais je prévois de vous présenter en détails les 1 000 charmes de cette île lors d’un prochain article !

La plage de Trousse Chemise, sur l'île de Ré

La plage de Trousse Chemise, sur l’île de Ré… il s’agît d’une des plus belles plages de l’île et une des plus sauvages !

L’île d’Aix

Il s’agit de la seule île de Charente-Maritime à n’être constamment accessible que par bateau !
Certaines personnes disent même régulièrement qu’il s’agit donc de la seule vrai île de Charente-Maritime, avec peut-être l’île Madame !

Pour vous y rendre vous allez donc devoir emprunter un bateau « passeur » depuis la presqu’île de Fouras (pointe de la fumée) ou bien au départ de La Rochelle ou l’Ile de Ré.

Mais ne vous inquiétez pas, plusieurs passages ont lieu chaque jour… Il vous faudra tout de même près d’une demi-heure pour vous y rendre…
Mais, je peux vous garantir que le dépaysement débute dès cette traversée en *batea !

Ensuite je parie que vous serez immédiatement submergé par la beauté de cette île, dès que vous ferait vos premier pas sur son sol !

En effet il est surprenant de voir autant de roses trémières…

Je pense d’ailleurs qu’il s’agit de l’endroit où il y en a le plus au mètre carré en France (allez je prends le parie que vous ne pourrez pas me contredire. Si c’est le cas n’hésitez-pas à me le dire et le prouver dans les commentaires) !

Enfin, étant donné que cette île n’est pas raccroché physiquement au continent, on a rapidement l’impression que le temps s’y est arrêté !

Cependant rassurez-vous, quelques insulaires y habitent tout de même à l’année.
Et vous pourrez même y loger car il y a un camping et 2 hôtels…
Et c’est possible d’y manger grâce à plusieurs restaurants !

Bateau passeur pour l'île d'Aix

Le bateau passeur pour l’île d’Aix

Crédit photo : Remi Jouan [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

Que faire sur l’île d’Aix

En premier point : profiter !
En second lieu : déconnecter (et oui les réseaux mobiles ne sont pas très performant sur l’île) ! Voilà qui promet un vrai dépaysement de plus en plus rare de notre époque.
En troisième point : vous promener en faisant le tour de l’île, et ainsi passer de paysages forestier, à un paysage côtier avec des falaises, avant de terminer par de splendides plages sauvages !
En quatrième lieu : les magnifique paysages, qui sont à couper le souffle. On a une vue direct sur le Fort Boyard, l’île d’Oléron, l’île de Ré et toute la côte de Charente-Maritime!

Enfin, comme sur les autres îles vous pourrez aisément vous adonner aux plaisirs de la mer, avec la pêche à pied, le bronzage sur les plages, la baignade !

Par contre n’emmenez pas votre planche de Surf, vous n’y trouverez aucune vagues !
En effet, l’île se situe à quelques centaines de mètres de l’île d’Oléron, de l’île de Ré et de la Côte…
Elle est ainsi protégée des forts courants et donc des vagues !

Et surtout je vous recommande de ne pas passer à côté de la visite des phares de l’île d’Aix !

Pour conclure, la visite de l’île est tout à fait faisable en une journée si vous choisissez de la parcourir à pied.
Vous aurez simplement besoin de 2h30 en vélo pour en apercevoir tous les charmes…
Mais si vous souhaitez en profiter au mieux et flâner, l’idéal est d’y passer 2 jours !

Et c’est d’ailleurs ce que je prévois pour écrire mon prochain article sur cette île !
Voilà pourquoi je ne rentrerais pas plus dans les détails…

Les magnifiques phares de l'île d'Aix

Les phares de l’île d’Aix

Crédit photo : Patrick Despoix [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

L’île Madame

Il s’agit certainement de l’île de Charente-Maritime la plus atypique, car son accès est très différent en fonction des marées !
En effet, vous ne trouverez aucun pont, puisqu’il est possible de s’y rendre à pied ou en voiture à marée basse !

Mais dès que la mer remonte, plus aucune possibilité de rejoindre l' »archipel » (ou inversement la côte), à part en bateau !
Et étant donné que l’île est facilement accessible à marée basse, autant vous dire que si vous n’avez pas bien prévu votre coup, vous n’aurez plus qu’à attendre la marée basse pour revenir !

Ensuite, pour visiter l’île Madame, il vous suffit de vous rendre à port des Barques…
Vous apercevrez très facilement le « chemin » vous permettant de vous y rendre…

Mais attention, regardez bien les horaires de marées et ne soyez pas trop gourmand !
En effet, j’ai déjà assisté à une scène cocasse, avec un conducteur qui avait voulu gagner l’île alors que l’eau montée…
Arrivée à mi-parcours, sa voiture s’est littéralement retournée. Heureusement les locaux avait appelé les pompiers…

L'île Madame vue du ciel

L’île Madame vue du ciel

Crédit photo : Communication mairie [CC BY-SA 4.0], via Wikimedia Commons

Que faire sur l’île Madame

Tout d’abord je dois vous avouer qu’à marée basse on n’a pas réellement l’impression d’être sur une île.
Tout simplement car le paysage est vraiment sensiblement semblable à celui de Port des Barques !

Je vous recommande d’attendre que la marée monte pour vous immerger au mieux…
Pensez donc à prévoir votre journée !

Et là ce sera le bonheur, vous pourrez voir de multiples carrelets, étant comme accrochés aux falaises.
Puis vous pourrez bronzer sur une des plages de l’île.. et bien sur même vous y baigner !

Par contre, pas la peine de ramener votre planche de surf, il n’y aura pas de vagues… pour les mêmes raisons géographiques que l’île d’Aix !

Je vous recommande également de visiter la ferme aquacole, qui est quasiment la seule activité annuelle de l’île.
Vous pourrez ainsi notamment y découvrir un élevage d’oursin !
D’ailleurs si vous regardez attentivement les falaises vous pourrez y apercevoir de multiples fossiles !

Ensuite, n’hésitez pas à visiter également la redoute… qui est un ancien fort militaire datant de l’époque de Vauban.

Son objectif était alors de protéger le littoral, notamment la rade de Rochefort (c’est-dire l’embouchure du fleuve Charente) !

Sinon, vous pouvez visiter cette île aussi bien à pied qu’en vélo.
Mais si vous l’atteigniez en voiture, il faudra la laisser sur le parking prévu à cette effet !

Vous avez envie d’en savoir plus sur cette île de Charente-Maritime ?
Et bien, il vous faudra alors attendre mon prochain article !

Carrelets sur l'île Madame

Une partie des carrelets de l’île Madame

Crédit photo : JLPC [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

L’île de Nôle

Mais n’importe quoi, elle n’existe pas cette île ?!

Voilà ce que pourrait vous dire bon nombre de locaux !
Il est difficile de se rendre compte que ce bout de terre est réellement une île.
Et pourtant c’est bien le cas !

Pour pouvoir apercevoir ce « surprenant » spectacle, il vous suffit de vous rendre à Bourcefranc et d’emprunter le pont de l’île d’Oléron.

De là, vous verrez, juste après les parcs ostréicoles, du côté du bâtiment de « production » des huîtres Gillardeau », la fameuse île de Nôle !

Enfin, si vous voulez la voir de plus près, il faudra vous garer et vous y rendre à pied !
Car comme l’île Madame, elle est accessible à pied !

Mais que pouvons nous y faire ?
Et bien pas grand chose, car avec 390 m de longueur et seulement 90 m de largeur, on fait très vite le tour !

L'île de Nôle

La partie centrale de l’île de Nôle

Crédit photo : Jack ma [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons

La conclusion sur cette découverte des îles de Charente-Maritime

Tout d’abord, j’espère que vous avez apprécié cette découverte !
Et d’ailleurs, que vous ayez aimé ou pas… ou alors si vous souhaitez rajouter des informations, faites m’en part dans les commentaires !

Ensuite, vous l’avez compris mais des articles complets seront mis en ligne sur le blog, concernant chaque île (à part bien sur l’île de Nôle).
Donc je vous recommande de vous abonner à ma newsletter pour être au courant en avant-première de la sortie de ces articles (et en plus je vous prépare des surprises !).

Et bien sur, vous pouvez également me suivre sur mes réseaux sociaux, notamment Instagram ou facebook !

Et pour conclure, si cet article vous a plût, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux…

A bientôt les amis, et restez beneze !

* Les mots de patois charentais employés dans cet article :
ashteure : maintenant / eùtràes : ostréiculteurs / pàeche : pêche / olerun : oléron / ile de rét : île de ré / maer : mer / venelles : minuscules ruelles / batea : bateau / cul-salé : habitant de la charente-maritime